Choisir le maintien des ARE ou l’ARCE ?

Voilà une question très importante dont le choix n’est pas à prendre à la légère. En effet, celui-ci déterminera le bon démarrage de votre entreprise et surtout l’opportunité de se forger une bonne trésorerie. Seule condition : être demandeur d’emploi.

LE STATUT SOCIETE + MAINTIEN DES ARE = COMBO GAGNANT

De mon côté j’ai opté pour le maintien des ARE, je vous expliquerai pourquoi et quel impact positif cela a eu pour mon commerce, mais d’abord : C’est quoi l’ARE ? C’est quoi l’ARCE ?

L’ARE et l’ARCE sont des aides financières que vous obtenez si vous êtes créateur d’entreprise et que vous êtes inscrits en tant que demandeur d’emploi.

ps : pour celles et ceux qui quittent leurs emplois pour se lancer dans la pizza, je vous conseille fortement de négocier une rupture conventionnelle avec votre employeur afin de pouvoir bénéficier de ces précieuses aides et de quitter l’entreprise le plus tard possible pour bénéficier de l’aide le plus longtemps possible une fois que vous êtes lancé. 

Pour celles et ceux qui quittent leurs emplois et qui n’arrivent pas à négocier de rupture conventionnelle et qui doivent démissionner, essayez de trouver un boulot, un C.D.D de 3 mois, un boulot en intérim (n’importe lequel) histoire de pouvoir vous inscrire en tant que demandeur d’emploi. Ca sera pas forcément agréable mais je vous assure que le jeu en vaut la chandelle.

Pour que cela soit plus explicite on va prendre mon cas chiffré. Après donc avoir négocié une rupture conventionnelle, j’ai opté pour le maintien des ARE.

J’ai quasiment eu 2 ans et demi de chômage qui se sont réparties de cette façon :

  • 6 mois de chômage à 1300 euros par mois ( période de création ) suivi de :

  • 12 mois de chômage à 1300 euros par mois ( 1 ère année d’activité ) suivi de :

  • 10 mois de chômage à 1000 euros par mois ( la deuxième année d’activité mes droits ont été revus à la baisse).

Cela fait au total 26.400 euros d’allocation sur 2 ans et demi que je vais exposer dans les 2 cas pour vous expliquer la différence entre ces 2 aides.

PS : cet exemple est valable pour mon cas personnel, de votre côté il faut prendre rendez-vous avec un conseiller pôle emploi (professionnel) afin d’évaluer votre situation et de voir quel montant et de quelle durée d’allocation vous bénéficiez.

L’ARCE (versement du capital) :

L’ARCE ou le versement du capital va vous permettre de percevoir 45 % du montant total de tes droits sous forme de versement en 2 fois. Le premier à la création de votre entreprise, le 2 ème au bout de 6 mois.

Donc si on prend les 26.400 euros d’allocation x 45% = 11.880 euros

On divise les 11.880 euros par 2 = 5940 euros.

Cela fait un premier versement de 5940 euros à la création et un deuxième versement de 5940 euros au bout de 6 mois.

Le reste ? Il est gardé au chaud pour le jour où tu fermes ta pizzeria (parce que ton commerce ne marche pas ou que tu as décidé de faire autre chose) et que tu te réinscris au pôle emploi. Alors oui cela peut être intéressant d’avoir cette alternative si on est amené à devoir fermer la porte. Ce n’était pas mon but du tout du coup je n’ai pas opté pour cette solution.

Aussi, quand vous choisissez cette option, vous n’êtes plus affilié au régime de la sécurité sociale et aucun trimestre ne sera validé sauf si d’autres revenus le permettent.

LE MAINTIEN DES ARE :

Le maintien des ARE : vous touchez INTEGRALEMENT la totalité de vos droits jusqu’à épuisement sous forme d’allocation mensuelle et pour ma part ça s’est décomposé comme je vous l’ai écrit un peu plus haut, et comme vous avez sûrement la flemme de remonter je vous le réécris ici :

  • 6 mois de chômage à 1300 euros par mois ( période de création ) suivi de :

  • 12 mois de chômage à 1300 euros par mois ( 1 ère année d’activité ) suivi de :

  • 10 mois de chômage à 1000 euros par mois ( la deuxième année d’activité mes droits ont été revus à la baisse).

Et je trouve ce système magique, pourquoi ?

Le lancement de l’activité c’est toujours stressant car on part dans l’inconnu et le fait d’avoir cette allocation régulière tous les mois retire un gros poids en moins.

Ce que je veux dire par là c’est que la seule préoccupation des premiers mois d’activité sera de devoir payer ses charges (emprunts, achat de matière premières, bref tous les frais liés à votre entreprise). Votre rémunération personnelle sera prise en charge par cette aide et cela vous permettra de souffler dès le démarrage.

Après il y a 2 cas de figures :

  • Vous avez un début difficile ? même si les premiers mois de ventes ne sont pas à la hauteur de vos espérances, c’est pas trop grave car votre seule préoccupation sera de payer vos charges (vous n’avez pas à vous préoccuper de votre salaire). Cela vous laisse le temps de vous faire la main, de faire votre clientèle et vous avez tout le temps de vos droits pour le faire.

  • Vous démarrez sur les chapeaux de roues ? Votre activité démarre bien ? Et bien c’est l’occasion de se constituer une bonne trésorerie et cela fut mon cas.

Au jour où j’écris cet article (janvier 2018) j’ai 1 an et 9 mois d’activité et mon maintien des ARE se termine en février 2018. J’ai réussi à me constituer une trésorerie de 51.000 euros.

Je suis bientôt prêt à vivre de mon entreprise et à me retirer un vrai salaire (que je n’ai pas encore vraiment déterminé mais qui se situera en 1000 et 1500 euros) et ça ne me fait pas peur car j’ai une trésorerie solide.

Aussi, si je veux développer mon entreprise, faire de nouveaux prêts (et avoir plus de crédibilité face à la banque), former une personne en vue d’une embauche, réparer du matériel cassé, je peux car j’ai une trésorerie solide et c’est exactement ce que je vous engage à faire.

La seule condition pour toucher le maintien des ARE est de ne pas se retirer de salaire et c’est à ce moment que le choix du statut juridique est hyper hyper important. (je vous conseille vivement de lire l’article en cliquant ICI)

Si vous vous mettez en Entreprise Individuelle et que vous faites du bénéfice : dans ce statut le bénéfice étant considéré comme du revenu, vous devrez rembourser tout ou la partie du montant du maintien ARE au prorata de ce que vous avez perçu.

En revanche : si vous choisissez le statut de société (EURL pour ma part), il suffit, dès le démarrage de votre entreprise, de demander à votre comptable d’établir un procès verbal déclarant de vous retirer zéro euro de salaire et de le donner à pôle emploi.

Tous les mois il faudra aller sur le site de pôle emploi pour actualiser votre situation :

Avez-vous travaillé ce mois ci ? : OUI

Combien d’heures ? : 151 heures

Combien de revenus bruts ? O euro

Cherchez vous encore un travail ? OUI

Et hop 3 jours après on vous verse votre allocation.

Et même si votre entreprise tourne très bien dès le démarrage et que vous faites beaucoup de bénéfice, tant que vous vous déclarez 0 euro de salaire malgré le bénéfice, vous ne devrez pas rendre ces allocations. De plus, les 2 premières années vous serez exonérés d’impôt sur les sociétés.

VOILA COMMENT SE CONSTITUER UNE BONNE TRESORERIE.

Aussi avec le maintien de l’ARE vous serez affilié au régime général de la sécurité sociale, vous validerez ainsi vos trimestres de retraite et bénéficiez d’une protection sociale.

Je vous invite à lire l’article le choix du statut juridique pour vous expliquer la différence entre le statut Entreprise Individuel (E.I) et société (EURL) en cliquant ICI.

J’espère que cet article vous aura plu et également aider dans vos démarches. N’hésitez pas à poser vos questions en commentaire.

S’entourer d’experts pour apprendre, progresser et démarrer son entreprise sur de bonnes bases.

PRENDRE LE BON DE CHACUN POUR LE METTRE EN APPLICATION DANS VOTRE PROJET

Seul dans votre coin vous ne progresserez pas aussi vite que si vous vous entourez de PRO en leur demandant directement des conseils.

Il est très important, lors de votre phase de création d’entreprise de visiter des blogs, des forums, des pages Facebook spécialisées dans le domaine de votre projet (en l’occurrence la pizza ici, mais c’est valable dans tous les domaines).

De mon côté, dès le début du début de mes recherches sur la pizza, je suis tombé sur le forum de la fédération des pizzaiolos de France. Il existe également l’association des pizzerias Françaises.

VOILA CE QUE VOUS DEVEZ ABSOLUMENT FAIRE

C’est sur le forum de la fédération des pizzaiolos de France que j’ai posé mes premières questions et que je me suis gavé d’informations (d’ailleurs vous pouvez voir toutes les étapes de ma création jusqu’à maintenant dans le post « mon projet de zéro »)

En bas de chaque publication de chaque participant vous allez pouvoir y trouver ce que j’appelle une mine d’or : Le nom de leurs pizzerias, leurs adresses de site internet, un lien vers leurs pages Facebook et parfois même leur numéro de téléphone portable) voir exemple en photo ci-dessous avec ma signature :

C’est ainsi que j’ai fait la connaissance de véritables pros en la matière, que j’ai pu visiter leurs pages Facebook, visiter leurs sites internet, lire dans les archives du forum leurs discussions, leurs étapes de création, de développement, leurs réussites et leurs échecs avec pour moi un but : Prendre le bon de chacun pour le mettre en application dans mon projet.

Il ne s’agit pas là de copier bêtement mais de s’inspirer du succès des autres  et de prendre un petit peu du bon de chacun : le bon qui vous inspire, le bon  qui semble coller à votre état d’esprit et à votre projet.

Tout cela dans le but de créer et démarrer une entreprise avec des bases solides et non pas en roues libres (au risque de faire de votre projet un échec).

Surtout quand on a pas trop ou peu d’expérience dans le domaine (et c’était mon cas car je n’en n’avais pas du tout).

En faisant cela vous donner plus de chance à votre entreprise de démarrer de façon sereine, de projeter une image sérieuse, d’être professionnel.

Vous pouvez vous inspirer de beaucoup de choses :

  • Le nom et le logo (Retrouvez l’article : Comment trouver une idée de logo et de nom pour votre camion pizza / entreprise ?)

  • La carte (uniquement les recettes ou les noms des pizzas, pour les prix j’y reviendrais dans un autre sujet)

  • L’organisation générale ( je remercie encore Philippe de PIZZA SWING dont je me suis largement inspiré pour le système de prise de commande et d’organisation générale)

  • Le site internet et sa mise en place. (Je me suis inspiré du site du camion pizza Integlia. Ce site a fermé car cette personne avait d’autres projets professionnels)

  • La façon de communiquer sur facebook (j’y reviendrais dans un prochain article)

Vous pouvez toujours commencer par visitez mon site et ma page Facebook pour vous inspirer 😉

UN EXEMPLE CONCRET : 

Je m’inspire encore de mes collègues via leurs pages Facebook et je vais vous donner un exemple récent concret :

On est au mois de septembre 2017, on sort de l’été ou on a très très bien travaillé, on fait d’ailleurs notre meilleur mois depuis la création ( 80 pizzas de moyenne par service sur tout le mois : c’est pas vilain)

Je suis déjà en train de me dire « comment on va faire pour assurer et servir tout le monde l’année prochaine ? »

Alors j’avais déjà une petite idée mais cela nécessite un très très gros investissement.

Puis je tombe sur une publication de mon collègue Christophe Marty de Pizza Nostra. (publication que je n’ai pas retrouvé car son compte a été piraté).

La publication montrait une photo d’un four rotatif et il sondait ses autres contacts pizzaiolos afin de savoir si ça valait le coup !

Et vous connaissiez la suite ? : Un mois et demi après avoir vu cette publication ce four était dans mon camion (et dans le sien aussi d’ailleurs) 😉

Four Pro R installé dans mon camion en Novembre 2017

La conclusion de tout ça : Bien sûr que je savais qu’un four rotatif existait mais à ce moment là j’étais tellement obsédé par l’autre projet (celui qui a un très gros investissement) que l’idée du four rotatif ne m’était même pas venu à l’esprit alors que c’était sûrement la première chose à faire! Et surtout de pouvoir développer rapidement mon entreprise en répondant à la demande avec un investissement plus léger.

Voila le pouvoir d’une seule publication, d’un seul contact à un moment M.

J’aurais pu rester encore 6 mois voir un an avec mon ancien four.

Et cette année au mois de novembre 2017 et avec le nouveau four, j’ai réalisé le même score qu’au mois d’août ( à savoir 80 pizzas par service de moyenne ) alors que je suis censé être en période creuse !

et là vous savez quelle question je me pose du coup ? : « Comment on va faire pour assurer et servir tout le monde l’année prochaine ? » lol

AUTRE CONSEIL IMPORTANT : TELEPHONEZ, PRENEZ CONTACT AVEC LES PROS.

Comme je vous le disais plus haut, on peut retrouver souvent le numéro de portable des personnes dans les signatures des forums. Si vous ne le trouvez pas, allez voir directement  sur leur page Facebook ou sur leur site internet.

Vous avez peur de vous prendre un vent ? 

Il y a très peu de chance pour que cela arrive, et quand bien même cela arrive ! PAS GRAVE ! Qui ne tente rien n’a rien ! Vous n’avez rien à perdre et tout à gagner 😉 !

Dans toutes les personnes que j’ai contacté par téléphone (certaines avec qui j’ai gardé d’excellentes relations, d’autres avec qui je n’ai eu qu’une seule conversation téléphonique) j’ai toujours bien été accueilli à condition que je ne les dérangeais pas (ce qui est normal).

Du coup j’entamais toujours ma conversation comme telle :

– Salut c’est bien Mr Y de la pizzéria X ? 

– Excuse moi de t’embêter je m’appelle Sébastien, je suis jeune créateur d’entreprise, je te suis beaucoup sur internet (page Facebook, forum, blog etc etc) et j’admire ton travail, est ce que tu pourrais m’accorder quelques minutes pour répondre à 2 ou 3 questions où tu préfères que je te rappelle plus tard ? 

Abordé de cette manière, je n’ai jamais eu de personne qui ont refusé ma requête.

Quand il s’agit de messages par mail c’est souvent plus compliqué d’avoir des réponses car écrire prend beaucoup de temps et il m’est arrivé de me prendre pas mal de vents mais bon, pas grave 😉

 POUR CONCLURE : 

  • Inscrivez-vous et participez sur des forums spécialisés sur le sujet de votre projet.

  • Abonnez-vous sur les pages Facebook (le maximum possible) de personnes plus expérimentées que vous.

  • Inspirez-vous de tout ce qui fonctionne chez les autres pour l’intégrer dans votre entreprise dès le démarrage

  • Téléphonez directement aux personnes qui vous inspirent pour avoir des conseils ou répondre à vos questions.

Avec pour bénéfice direct ou sur le long terme : 

  • Vous vous démarquez par rapport à vos concurrents et cela aura un impact bénéfique direct sur votre entreprise.

  • Vous enrichirez votre culture personnel et fera de vous un expert dans votre domaine.

  • Vous allez vous créer un réseau sur lequel vous allez pouvoir vous appuyer en cas de problème ou pour évoluer tout au long de votre carrière.

  • Vous allez vous faire des potes ;).

  • Vous allez prendre confiance en vous.

En tout cas, j’espère que cet article vous aidera dans vos démarches.

Cet article vous a plu ?

Merci de votre attention.